Nous avons 2 invités et aucun membre en ligne

logo_gerad.jpg

Partenaires

 

 

« TERRITOIRES D’AFRIQUE » est à la fois un espace de partenariat public/privé et est soutenu par :


 

L’UEMOA. Seule organisation sous régionale africaine d’intégration à disposer d’une politique d’aménagement du territoire, les chefs d’Etat et de Gouvernement de UEMOA ont adopté en janvier 2004 une politique de promotion de l’aménagement du territoire dans les politiques publiques nationales et communautaires. C’est dans ce cadre que la Commission de l’UEMOA a créé un réseau des acteurs d’aménagement du territoire en Afrique de l’Ouest dont les missions sont entre autres :

 

-le partage d’expériences en matière de mise en œuvre des politiques d’aménagement du développement ;

-l’organisation de réflexions thématiques sur les problématiques d’aménagement du territoire ;

-la publication et la diffusion des résultats des recherches universitaires sur la gestion spatiale du développement.

C’est en rapport avec ce dernier objectif que lors de la rencontre tenue en décembre 2008 à Lomé (Togo), a été émise l’idée de lancer la publication d’une revue bimestrielle pour servir de cadre de partage, de publication et de diffusion aux recherches et réflexions menées par les membres du  réseau.


Le GERAD est un bureau d'étude issu du milieu universitaire qui allie recherche et action en matière de développement. Le GERAD est aussi un laboratoire de l’Ecole Doctorale Etude sur l’Homme et la Société (ETHOS) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Sa principale mission est, à la fois, de participer à l'évolution de la recherche en sciences humaines et sociales et d'améliorer les conditions de vie des populations.

Son objectif principal est de contribuer à une amélioration des conditions de vie des populations par l’élaboration de tableaux de bords dont la finalité est d’orienter les responsables dans leurs décisions en matière de conception, planification, gestion et évaluation de projets. 

Doté d'une équipe pluridisciplinaire et expérimentée (ingénieurs, géographes, sociologues, cartographes, économistes, juristes, financiers, planificateurs, environnementalistes, urbanistes, statisticiens, etc.), le GERAD réalise des missions de consultance en Afrique de l'Ouest pour le compte de nombreux bailleurs de fonds (institutions internationales, ONG, municipalités, etc.).

 


 

L’UMR Gouvernance, Risque, Environnement, Développement (GRED)  résulte de la fusion de deux entités ayant une reconnaissance institutionnelle, l’UR 199 « Dynamiques Socio-environnementales et gouvernance des ressources » de l’ IRD, et le laboratoire GESTER « Gestion des Sociétés des Territoires et des Risques », équipe d’accueil (EA 3766) de l’ Université Montpellier 3.

L’UMR se donne pour champ général d’investigation les relations des sociétés à l’environnement et les relations entre les membres de ces sociétés, dans leur rapport à l’environnement. Ce champ relève de la question socio-environnementale, articulant gouvernance et environnement.

Trois axes structurent l'UMR :

  • Conservation de la biodiversité et dynamique des systèmes ruraux
  • Gouvernance et gestion des ressources et des territoires
  • Risque et vulnérabilité des sociétés et des territoires

L'unité est composée de 45 chercheurs IRD et enseignants-chercheurs de l'Université Montpellier 3, 8 ingénieurs et techniciens et 53 doctorants appartenant à différentes disciplines : géographie, économie, anthropologie, agronomie.

 


 

SOS Faim Belgique est une ONG de développement active en milieu rural en Afrique et en Amérique latine. SOS faim, au delà de l'appui au développement, à une démarche innovante en faisant émerger des espaces de réflexion pour participer à la construction d'un territoire de développement. Sa vision repose sur : un monde sans faim à partir du constat que « un milliard de personnes souffrent de la faim, dont deux tiers sont des paysans et leur famille qui vivent principalement dans les pays en développement. Ces familles n’ont pas accès à une alimentation suffisante et de qualité, avant tout parce qu’elles sont pauvres. 

Sa mission est donc de soutenir l’agriculture paysanne et ses acteurs avec pour objectif général de réduire la faim et la pauvreté en milieu rural :

  • En soutenant l’agriculture paysanne et ses acteurs dans les pays en développement, 
  • En sensibilisant et mobilisant les populations du Nord afin d’influencer les politiques ayant un impact sur la faim et la pauvreté dans les pays en développement.

Pour ce faire SOS Faim mise sur les valeurs de partenariat, de solidarité et sur une démarche citoyenne.

 


 

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche, original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement.

Privilégiant l’interdisciplinarité, l’IRD centre ses recherches, depuis plus de 65 ans, sur les relations entre l’homme et son environnement en Afrique, Méditerranée, Amérique latine, Asie et dans l’Outre-Mer tropical français.

Ses activités de recherche, de formation et d’innovation ont pour objectif de contribuer au développement social, économique et culturel des pays du Sud.

 


 

L'université Paul-Valéry Montpellier 3 est une université française créée en 1970, héritière de l'université de Montpellier fondée en 1289. Elle est spécialisée dans les lettres, les sciences humaines et sociales, les langues et les arts. Elle est l'un des membres fondateurs du PRES Sud de France et du groupe de Coimbra, une association d'anciennes universités européennes multidisciplinaires de renommée internationale.

Son campus principal se situe au nord de Montpellier, une antenne se trouve également à Béziers.


 

 

L'université Cheikh Anta Diop (UCAD), également connue comme université de Dakar, est la principale université de Dakar, la capitale du Sénégal, en Afrique de l'Ouest.Elle porte le nom de l'historien et anthropologue Cheikh Anta Diop.

Au fronton de l'université, on peut lire « Lux mea lex », « La lumière est ma loi ». L'université, inaugurée en 1959, doit sa devise au poète et homme politique sénégalais Léopold Sédar Senghor.

Dans cette université, les étudiants sont de diverses origines :

La Faculté de Médecine accueille particulièrement plusieurs étudiants marocains et tunisiens.

Le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) est chargé de l'aide sociale, de l'accueil des bacheliers et des étudiants étrangers, de la restauration, du logement et des activités sportives et culturelles au sein de l'UCAD.

 

Publications

  • Territoires d’Afrique
    Numéro 1 :Aménagement du territoire et reconfigurations des espaces ouest-africains Vers de nouvelles dynamiques ?

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 2: Concilier les concepts avec le nouvel environnement
    Juin 2011

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 3 : Contraintes environnementales et
    aménagement du territoire

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 4: Enjeux fonciers et dynamiques des
    rapports sociaux en milieu rural
    ouest-africain

    Lire la suite...  
  •  

     

    Territoires d’Afrique
    Numéro 5:Nouvelles politiques foncières,
    nouveaux acteurs : des rapports

    Lire la suite...