Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne

uemoa.jpg

TA Eric Léonard, Jean-Pierre Chauveau, Ramané Kaboré

 

Eric Léonard, Jean-Pierre Chauveau, Ramané Kaboré : EDITORIAL : LES FORMES QUOTIDIENNES DE L’ACCES AU FONCIER EN MILIEU RURAL OUEST-AFRICAIN

 

 

Résumé :

 

 

 

 


 

 

 

 

Ramané Kaboré : ANALYSE DE CONFLITS FONCIERS ET LOGIQUES DES ACTEURS DANS LE CADRE D’OPÉRATIONS D’AMÉNAGEMENT DANS LES RÉGIONS DU BAM ET DU YATENGA (BURKINA FASO)

 

 

 

Résumé :

 

 

 

L’article propose, a partir de l’exemple de villages du Bam et du Yatenga (Burkina Faso), une analyse des conflits fonciers dans le cadre d’opérations d’aménagement. Il montre que les aménagements, en tant que marqueurs de contrôle foncier, sont instrumentalises par des acteurs détenant une position privilégiée dans le champ social et politique local a des fins d’acquisition de droits fonciers. Parallèlement,les conflits que ces tentatives suscitent offrent un moyen a l’administration locale de s’investir dans leur régulation. Cependant, la visibilité des investissements fonciers sur laquelle les auteurs de coups de force s’appuient pour influencer en leur faveur la décision administrative, n’apparait pas toujours suffisante pour rendre cette décision incontestable ou applicable.

 

 


 

 

R. Kaboré : Aménagement hydro-agricole, marchandisation de la terre et transformations des rapports sociaux en milieu rural burkinabè. Le cas du barrage de Lou dans le Ziro

 

 

 

Résumé : A Lou, dans la province du Ziro, au centre-sud du Burkina Faso, l’implantation, en 2006, d’un barrage d’importance régionale a exerce un fort pouvoir d’attraction sur de nombreux acteurs d’horizons divers (villageois autochtones, migrants saisonniers, fonctionnaires, hommes politiques, commerçants, etc.) en quête de terres a fort potentiel agricole pour entreprendre des cultures maraichères commerciales. Cette situation s’est traduite par un accroissement de la pression foncière aux abords du barrage, des processus d’accaparement et de privation de ces espaces au profit de nouveaux acteurs, a travers le marche de l’achat vente ou celui du faire valoir indirect, des tensions et conflits entre différents groupes d’acteurs. La présente étude vise particulièrement a montrer comment la forte monétarisation de l’accès aux espaces fonciers environnant le barrage modifie le paysage sociologique en induisant une dégradation des relations sociopolitiques entre groupes autochtones et entre autochtones et migrants peuls.

 

Publications

  • Territoires d’Afrique
    Numéro 1 :Aménagement du territoire et reconfigurations des espaces ouest-africains Vers de nouvelles dynamiques ?

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 2: Concilier les concepts avec le nouvel environnement
    Juin 2011

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 3 : Contraintes environnementales et
    aménagement du territoire

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 4: Enjeux fonciers et dynamiques des
    rapports sociaux en milieu rural
    ouest-africain

    Lire la suite...  
  •  

     

    Territoires d’Afrique
    Numéro 5:Nouvelles politiques foncières,
    nouveaux acteurs : des rapports

    Lire la suite...