Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

uemoa.jpg

TA Marcelline Débégnoun Soro

 

Marcelline Débégnoun Soro : "L’ORSQUE MA FEMME CULTIVE UN CHAMP, JE SUIS HONORE DEHORS" : CONTRIBUTION A L’ECONOMIE FAMILIALE EN MILIEU RURAL IVOIRIEN

Résumé :

Cet article traite des relations entre les femmes agricultrices et leurs maris a Kohourou (Sud- Est de la Cote d’Ivoire). L’étude montre que dans un contexte agricole de crise, de baisse des revenus des hommes et de faiblesse des opportunités économiques hors agriculture, les femmes mariées ont été obligées de s’impliquer dans l’agriculture vivrière, pour faire face a la << démission de leurs maris >>. Leurs productions agricoles sont développées le plus souvent sur des parcelles reçues via des délégations intraconjugales. Les transferts fonciers de droits d’usage entre maris et femmes y constituent un facteur de cohésion familiale, un moyen pour les hommes de se décharger de certaines obligations familiales et pour les épouses, un moyen d’affirmation et de valorisation de soi dans et hors du ménage. Ces avantages conduisent les hommes à user de leur capital social dans la mobilisation de parcelles pour les épouses.

Publications

  • Territoires d’Afrique
    Numéro 1 :Aménagement du territoire et reconfigurations des espaces ouest-africains Vers de nouvelles dynamiques ?

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 2: Concilier les concepts avec le nouvel environnement
    Juin 2011

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 3 : Contraintes environnementales et
    aménagement du territoire

    Lire la suite...  
  •  

    Territoires d’Afrique
    Numéro 4: Enjeux fonciers et dynamiques des
    rapports sociaux en milieu rural
    ouest-africain

    Lire la suite...  
  •  

     

    Territoires d’Afrique
    Numéro 5:Nouvelles politiques foncières,
    nouveaux acteurs : des rapports

    Lire la suite...